Truck Race Organisation
 

Classement 2017

1.  Lacko 182
2.  Kiss 139
3.  Hahn 135
4.  Halm 133
 5.  Albacete 109
6.  Körber 78
7.  Lenz 74
8.  Rodrigues J. 40
9.  Kursim 35
10.  Vrsecky 28
11.  Janiec 27
12.  Robineau T. 12
13.  Faas 8
14.  Draganovic A. 7
15.  Altenstrasser 5
16.  Smith 5
17.  Gibbon 4
18.  Rodrigues E. 4
19.  Kleinnagelvoort 3
20.  Draganovic E. 2
21.  Robineau J. 1
22.  Vojtisek 1

+++ >>

Like Us!

logo-facebook

ETRC 2017

14/05: Red Bull Ring
28/05: Misano
02/07: Nürburgring
16/07: Slovakiaring
27/08: Hungaroring
03/09: Most
17/09: Zolder
24/09: Le Mans
08/10: Jarama

France 2017

14/05: Charade
04/06: Le Castellet
25/06: Nogaro
24/09: Le Mans
15/10: Albi

BTRA 2017

26/03 Brands Hatch
23/04 Pembrey
04/06 Thruxton
02/07 Nürburgring
23/07 Donington
10/09 Snetterton
14/10 Pembrey
05/11 Brands Hatch

 

ETRC Calendar - Circuits

module-user-calendrier-circuits

ETRC news and pictures on truckracing.de

module-user-truckracing-de


tankpool 24 news Imprimer Envoyer

tankpool 24 news 2017

Copyright photos: A. & W. Bartscher

Comme le début du Championnat Européen des courses de camions FIA 2017 approche à grands pas, les équipes travaillent à un rythme effréné. C'est aussi le cas chez Mercedes-Benz tankpool24. L'an dernier, il y avait eu des changements majeurs pendant les vacances d’hiver, en commençant par l’embauche d’un des plus expérimentés constructeurs de camions de courses, l'allemand à Stefan Honens, suivi de l'annonce surprise de Markus Bauer qui venait de signer avec le double champion d'Europe Norbert Kiss.

Pour l’instant, tout est tout se passe bien dans l'atelier de l’équipe à Nürtingen à 35 km au sud-est de Stuttgart. Alors qu’un certain nombre de modifications châssis devraient aboutir à des améliorations importantes, l’accent cette année est clairement mis sur le développement moteur. L’essentiel de l’activité au cours de l’hiver a été d'augmenter la puissance et le couple à bas régime. Mais c’est sur la fiabilité que se portent l'essentiel des efforts suite à la performance désastreuse au Mans l'an dernier : André Kursim explose son moteur aux qualifs du samedi et Norbert Kiss le lendemain qui fait de même alors qu'il était en tête.